Assyrian Forums
 Home  |  Ads  |  Partners  |  Sponsors  |  Contact  |  FAQs  |  About  
 
   Holocaust  |  History  |  Library  |  People  |  TV-Radio  |  Forums  |  Community  |  Directory
  
   General  |  Activism  |  Arts  |  Education  |  Family  |  Financial  |  Government  |  Health  |  History  |  News  |  Religion  |  Science  |  Sports
   Greetings · Shläma · Bärev Dzez · Säludos · Grüße · Shälom · Χαιρετισμοί · Приветствия · 问候 · Bonjour · 挨拶 · تبریکات  · Selamlar · अभिवादन · Groete · التّحيّات

100 ans après le génocide assyrien, la tragédie continue...

    Previous Topic Next Topic
Home Forums Government Topic #225
Help Print Share

Joseph Yacoubteam

 
Send email to Joseph YacoubSend private message to Joseph YacoubView profile of Joseph YacoubAdd Joseph Yacoub to your contact list
 
Member: Sep-16-2016
Posts: 17
Member Feedback

100 ans après le génocide assyrien, la tragédie continue…

Sep-20-2016 at 10:45 AM (UTC+3 Nineveh, Assyria)

Joseph Yacoub
100 ans après le génocide assyrien, la tragédie continue…
Diocèse de Namur. September 15, 2015.

Joseph Yacoub (photo) est l'un des meilleurs connaisseurs de l'histoire et de l'actualité des minorités religieuses du Moyen-Orient. Le jeudi 24 septembre, à Namur, il parlera du génocide – connu sous le nom de ''Seyfo'' – qui a frappé les populations syriaques, chaldéennes et assyriennes du Moyen-Orient en 1915. Il évoquera aussi les événements qui touchent à nouveau ces communautés aujourd'hui. Une conférence organisée par la Commission œcuménique du diocèse de Namur.

Il y a 100 ans, entre 1915 et 1918, les populations assyro-chaldéo-syriaques du Moyen-Orient étaient victimes d’un génocide. Des massacres moins connus que ceux qui ont frappé le peuple arménien, mais qui ont pourtant coûté la vie à plus de la moitié de leurs membres.

À la suite du drame, en 1918, une partie de la population assyrienne a pris le chemin de l’exode vers l’Irak, puis vers la Syrie en 1933. Ce sont aujourd’hui les descendants de ces rescapés qu’on est en train de persécuter. Ces populations ont été parmi les premières victimes des djihadistes du prétendu État islamique en Irak et en Syrie.
Une conférence le 24 septembre à Namur

Une conférence le 24 septembre à Namur

Joseph Yacoub est professeur honoraire de sciences politiques à l’Université catholique de Lyon. Il est également l’auteur d’un livre de grande envergure sur l’histoire de ces événements tragiques (''Qui s’en souviendra?'', Paris, Cerf, 2014). Il insiste sur le caractère prémédité de la politique génocidaire ottomane lors de la Première Guerre mondiale.
Actuellement, ce ne sont pas uniquement les chrétiens qui sont en danger en Orient, mais également toutes les minorités et les musulmans eux-mêmes, premières victimes du terrorisme de Daech. Dans cette bataille pour la protection des minorités, Joseph Yacoub appelle à soutenir également les musulmans qui œuvrent dans ce sens. ''Ils sont nombreux'', affirme le professeur, qui cite, en exemple, le centre Massarat à Bagdad, fondé par Saad Salloum – un Irakien qui travaille sans relâche pour la reconnaissance de la diversité en Irak. Saad Salloum a publié en 2014 un état des lieux des chrétiens d’Irak, dans lequel il écrit: ''Si l’arbre de l’Irak est musulman, ses racines sont chrétiennes. Est-il possible pour un arbre de vivre sans ses racines?''

Le jeudi 24 septembre prochain à 20h, Joseph Yacoub tiendra une conférence sur cette thématique à Namur. L’occasion de diffuser des informations objectives sur les enjeux historiques et actuels pour ces populations, et en même temps l’expression de notre solidarité avec ces communautés dont la liberté de conscience est mise en péril, et dont l'existence même est menacée.

Intitulé de la conférence: ''Seyfo – 1915: Le génocide assyro-chaldéo-syriaque. 2015: La tragédie continue''. Elle aura lieu dans le local CH01 du bâtiment ''Physique-Chimie'' de l’Université de Namur, au sentier Thomas (accès par la rue Grafé ou par la rue Grandgagnage). PAF: 10 € – étudiants: 5 €. Cette conférence est une organisation de la Commission œcuménique du diocèse de Namur.

Infos: P. Thaddée Barnas – barnas@monasterechevetogne.com – 083/22.01.49.

Attachments

Alert   IP Print   Edit        Reply      Re-Quote Top

Forums Topics  Previous Topic Next Topic


Assyria \ã-'sir-é-ä\ n (1998)   1:  an ancient empire of Ashur   2:  a democratic state in Bet-Nahren, Assyria (northern Iraq, northwestern Iran, southeastern Turkey and eastern Syria.)   3:  a democratic state that fosters the social and political rights to all of its inhabitants irrespective of their religion, race, or gender   4:  a democratic state that believes in the freedom of religion, conscience, language, education and culture in faithfulness to the principles of the United Nations Charter — Atour synonym

Ethnicity, Religion, Language
» Israeli, Jewish, Hebrew
» Assyrian, Christian, Aramaic
» Saudi Arabian, Muslim, Arabic
Assyrian \ã-'sir-é-an\ adj or n (1998)   1:  descendants of the ancient empire of Ashur   2:  the Assyrians, although representing but one single nation as the direct heirs of the ancient Assyrian Empire, are now doctrinally divided, inter sese, into five principle ecclesiastically designated religious sects with their corresponding hierarchies and distinct church governments, namely, Church of the East, Chaldean, Maronite, Syriac Orthodox and Syriac Catholic.  These formal divisions had their origin in the 5th century of the Christian Era.  No one can coherently understand the Assyrians as a whole until he can distinguish that which is religion or church from that which is nation -- a matter which is particularly difficult for the people from the western world to understand; for in the East, by force of circumstances beyond their control, religion has been made, from time immemorial, virtually into a criterion of nationality.   3:  the Assyrians have been referred to as Aramaean, Aramaye, Ashuraya, Ashureen, Ashuri, Ashuroyo, Assyrio-Chaldean, Aturaya, Chaldean, Chaldo, ChaldoAssyrian, ChaldoAssyrio, Jacobite, Kaldany, Kaldu, Kasdu, Malabar, Maronite, Maronaya, Nestorian, Nestornaye, Oromoye, Suraya, Syriac, Syrian, Syriani, Suryoye, Suryoyo and Telkeffee. — Assyrianism verb

Aramaic \ar-é-'máik\ n (1998)   1:  a Semitic language which became the lingua franca of the Middle East during the ancient Assyrian empire.   2:  has been referred to as Neo-Aramaic, Neo-Syriac, Classical Syriac, Syriac, Suryoyo, Swadaya and Turoyo.

Please consider the environment when disposing of this material — read, reuse, recycle. ♻
AIM | Atour: The State of Assyria | Terms of Service